Français
Deutsch
English
Polski
Green-Zones.eu › Blog & News › Pays-Bas : choc pour les entreprises de transport
< Show all posts

Pays-Bas : choc pour les entreprises de transport

Les Pays-Bas renforceront les règles dans les zones à faibles émissions à partir de 2025. Aucun véhicule utilitaire léger ou camion équipé d'un moteur à combustion ne sera alors autorisé de circuler dans 14 zones à faibles émissions : elles seront réservées uniquement aux véhicules électriques.

Dans de nombreuses zones à faibles émissions des Pays-Bas, les règles sont actuellement moins strictes qu’ailleurs. À Amsterdam, par exemple, seuls les anciens véhicules diesel de type Euro 0 à 3 sont interdits, et seulement depuis l'année dernière. Cela changera à partir de 2025. Les Pays-Bas seront alors le premier pays d'Europe à interdire tous les véhicules utilitaires légers et camions équipés de moteurs à combustion dans au moins 14 villes.  Les entreprises de logistique et de transport doivent donc renouveler leur flotte en achetant des véhicules électriques.

La ministre de l'Environnement, Stientje van Veldhoven, souhaite que les services, le transport de marchandises et la livraison de colis, mais aussi la collecte des déchets, fonctionnent sans gaz d'échappement et sans émissions de CO2. À partir de 2030, cette mesure devrait permettre d'économiser une mégatonne de CO2 par an.

Pour aider les entreprises à renouveler leur parc de véhicules, elles peuvent demander jusqu'à 5 000 euros d'aide de l'État. Les municipalités doivent également étendre le réseau de station de recharge afin que les véhicules électriques puissent être rechargés.

Dans le même temps, le nombre de zones à faibles émissions doit passer à au moins 30. Celles-ci doivent être définies d'ici l'été. Toutefois, une période de 4 ans doit être observée avant que les zones puissent être activées. Cela signifie que de nombreuses zones sont également susceptibles d'être introduites en 2025.

Il est vrai qu'il existe des plans similaires pour des restrictions aussi strictes dans d'autres pays. Par exemple, la ministre des transports de Berlin souhaite que les véhicules équipés de moteurs à combustion interne soient interdits à l’intérieur de la ceinture formée par le train urbain à partir de 2030. Toutefois, il n'y a qu'aux Pays-Bas que les plans sont aussi concrets et complets.

Il reste à voir comment les entreprises de logistique et de transport réagiront face à ces règles strictes. Il existe encore trop peu de modèles de véhicules électriques, surtout pour les camions qui couvrent de longues distances. Pour l'air des villes, cependant, les changements devraient se traduire par d'énormes améliorations.

Vous pouvez trouver toutes les zones à faibles émissions aux Pays-Bas dans notre application Green-Zones.