Français
Dansk
Deutsch
English
Español
Italiano
Nederlands
Polski
Čeština

Zone environnementale Strasbourg

Important!

Strasbourg compte deux zones à faibles émissions : Strasbourg ZFE, Strasbourg (Eurométropole) ZPA

Nom de la zone environnementale: Zone environnementale de Strasbourg ZCR - France

Zone environnementale entrée en vigueur le: 01.10.2018

Type de zone environnementale: Restrictions de circulation limitées dans le temps pour les véhicules < 7,5 t de 11h30 à 6h00 le lendemain. Pour les véhicules hybrides et électriques avec une vignette de classe E, l'interdiction de circulation s'applique de 11h30 à 6h00 le lendemain.

Interdictions de circulation (temporaires): Aucune interdiction annoncée

Interdictions de circulation (permanentes): Pour les véhicules N1, N2 (camionnette), N2 (camion) sans vignette, ou de catégorie Crit’Air 5. Pour les véhicules N3 avec ou sans vignette.

Amendes: De 68 à 375 euros.

Contours et étendue de la zone environnementale: La zone environnementale de Strasbourg ZCR sera d’abord limitée au centre-ville, sur la « Grande Île ». Celle-ci est délimitée au sud par l’Ill et au nord par le canal des « Faux-Remparts ». Un élargissement de la zone est prévu dans le futur.

Particularités: La ZCR Strasbourg se trouve dans la ZPA Strasbourg. En cas de pic de pollution persistant, plusieurs restrictions différentes pourraient être activées. La nouvelle zone ZCR alimentera l’étude en cours sur la préfiguration d’une Zone à Circulation Restreinte sur l’Eurométropole de Strasbourg.

Contact pour la zone environnementale et dérogations: Les particuliers qui ont besoin de circuler dans la zone à l’occasion d’un emménagement ou d’un déménagement peuvent faire une demande d’autorisation de stationnement. Cela vaut également pour les professionnels dans certains cas particuliers. Vous pouvez trouver le lien vers le formulaire ici: https://demarches.strasbourg.eu/transports/demande-autorisation-stationnement-particulier-professionnel/

Exceptions: Aucune exception connue

Nom de la zone environnementale: Zone environnementale de Strasbourg (Eurométropole) ZPA - France

Zone environnementale entrée en vigueur le: 31.10.2017

Type de zone environnementale: Zone de protection de l’air dépendante des conditions météorologiques, activée sur décision du préfet après un seuil « d’information et de recommandation » et le dépassement des valeurs limites d’émission de polluants (> 50 µg/m³ de particules fines par exemple).

Interdictions de circulation (temporaires): Véhicules sans vignette Crit'Air ou disposant d’une vignette Crit’Air non autorisée à circuler en fonction de l’intensité ou de la durée du pic de pollution. Les véhicules de catégories Crit’Air 4 et 5 pourraient être exclus de la circulation.

Interdictions de circulation (permanentes): Aucune interdiction annoncée

Amendes: De 68 à 375 euros.

Contours et étendue de la zone environnementale: La zone de protection de l’air (ZPA) de l’Eurométropole de Strasbourg concerne les 33 communes de la Métropole. Ainsi, toutes peuvent être concernées par des restrictions de circulation.
Cependant, en cas de pic de pollution atmosphérique, les axes A4, A35, N83, N353 et D1083 ne sont pas concernés par les restrictions et peuvent être empruntés.

Contact pour la zone environnementale et dérogations: Aucune exception connue

Exceptions: Aucune exception connue

Zone environnementale ZFE

Ai-je besoin d’une vignette ou d’un enregistrement ?

Pour entrer dans la zone environnementale, chaque véhicule concerné doit être muni d'une vignette environnementale française en cours de validité (Certificat qualité de l'Air). Tout manquement à cette obligation entraînera une amende de 68 euros à 375 euros.

Les zones à Faibles Émissions (ZFE), encore appelées zones ZCR de 2016 à fin 2019, sont des zones fixes identifiées par des panneaux de signalisation.
L'établissement d'une ZFE en France est de la responsabilité de la ville ou de la municipalité respective et est réglementé par le décret national Décret ZCR 2016-847 du 28.06.2016. Après une procédure de consultation juridique de 6 mois, qui prévoit également un droit de participation des personnes concernées, la zone peut entrer en vigueur.
Pour pouvoir voyager dans les zones environnementales ZFE établies par les villes ou communes de France, un Certificat qualité de l'Air est alors exigé, qui est attribué à 6 catégories.

La ville ou la commune respective détermine les classes de vignettes qui peuvent entrer et à quel moment. Sur un signe supplémentaire, sous le signe ZFE proprement dit, sont indiqués les jours et heures auxquels on peut entrer avec une certaine vignette française.


À long terme, de plus en plus de catégories de vignettes sont exclues de l'accès aux zones environnementales, de sorte que, certaines années, seules les catégories E et 1 seront autorisées à y entrer.
Dans une zone ZFE, les couleurs des vignettes sont exclues de façon permanente et ne dépendent pas des conditions météorologiques. Toutefois, il est possible qu'une zone ZFE et une zone ZPA se chevauchent. Si des interdictions de circuler sont ensuite imposées dans la zone ZPA en raison des conditions météorologiques, elles s'appliquent également à la zone ZFE. Dans ce cas, les règles de la ZPA s'appliquent également à la zone ZFE.
Toutefois, si la zone ZFE ne se trouve pas dans une zone ZPA, ce cas ne peut se produire et les règles sont immuables.

Le début et la fin des zones environnementales sont marqués par des panneaux. Il s'agit d'un cercle rouge comme signe d'interdiction avec la mention "Zones à Circulation Restreinte".  Le signe d'entrée n'indique pas qui exactement peut ou ne peut pas entrer dans la zone.


Retrouvez une carte détaillée de toutes les zones à faibles émissions dans notre application Green-Zones. Vous pouvez ainsi repérer les limites de la zone et éviter les amendes. 

Oui, beaucoup d'entre eux. La France compte plus de 30 zones environnementales différentes. Elles sont divisées en zones ZFE (permanentes), ZPA (temporaires) et ZPAd (temporaires départementales).


Dans notre application Green-Zones, nous avons rassemblé toutes les zones environnementales d'Europe et les avons présentées clairement.

Zone environnementale ZPA

Ai-je besoin d’une vignette ou d’un enregistrement ?

En cas de pic de pollution atmosphérique et d'activation de la zone ZPA, chaque véhicule concerné doit être muni d'une vignette environnementale française valide (Certificat qualité de l'Air) pour entrer dans la zone environnementale. Tout manquement à cette obligation entraînera une amende de 68 euros à 375 euros.


Vous pouvez savoir si une zone ZPA est active et quelle vignette est concernée par l'interdiction de conduire au quotidien dans notre application Green-Zones.

Les zones de protection de l'air (ZPA) ne s'appliquent pas en permanence, mais ne sont actives qu'en cas de mauvais temps et de forte pollution atmosphérique. Elles peuvent couvrir l'ensemble des grandes communes (appelées "aires métropolitaines" en français) ou une zone géographique spécifique. Les contours de chaque zone de protection de l'air sont donc précisément définis à l'avance.
Comme les zones ZPA ne sont valables qu'en cas de pic de pollution atmosphérique, les restrictions de trafic prévues par un décret ne s'appliquent que si les limites de pollution atmosphérique prédéfinies sont dépassées. Dans ce cas, certaines couleurs de vignettes sont exclues de la circulation afin de réduire les émissions polluantes. Pour chaque zone de protection de l'air, des recommandations ont été établies à l'avance quant aux couleurs de vignettes à exclure en cas de pollution atmosphérique grave. Cependant, dans le cas spécifique de la pollution de l'air, c'est toujours le préfet du département qui décide en premier lieu.

La plupart des grandes zones de protection de l'air des ZPA au sein d'un département ne sont généralement pas signalées. Dans les 95 départements de la France métropolitaine, il est donc presque impossible pour les non-résidents de voir l'étendue exacte d'une zone de protection de l'air ZPA. Conformément à l'article R411-19 du code de la route français, la décision de créer une zone de protection de l'air et de définir les règles locales qui y sont applicables incombe au préfet de chaque département. Une fois que la zone ZPA a été décidée, elle est publiée par la loi dans un décret du préfet.

Les restrictions de circulation décidées dans un CPA n'entrent pas en vigueur le jour même où elles sont annoncées. Elles sont généralement annoncées l'après-midi ou le soir pour le lendemain. Les interdictions de conduire s'appliquent alors dans toute la ZPA. S'il existe une zone urbaine ZCR au sein de la zone ZPA, ses règles sont annulées lors d'un pic de pollution de l'air. Ce n'est qu'après la fin du pic de pollution atmosphérique que les restrictions permanentes de circulation pour les catégories de vignettes s'appliqueront à nouveau dans la zone ZCR.

Les zones ZPA ne sont activées que temporairement. La taille et les dimensions de la zone sont totalement individuelles. Ce dernier est déterminé par le préfet concerné, en fonction de l'intensité de la pollution de l'air. Il n'y a donc pas de signes particuliers pour les zones ZPA.

La situation est différente pour les zones ZFE. Le début et la fin des zones environnementales y sont marqués par des panneaux. Il s'agit d'un cercle rouge comme signe d'interdiction avec la mention "Zones à Circulation Restreinte".  Le signe d'entrée n'indique pas qui exactement est autorisé à entrer ou non.


Retrouvez une carte détaillée de toutes les zones à faibles émissions dans notre application Green-Zones. Vous pouvez ainsi repérer les limites de la zone et éviter les amendes. 

Oui, beaucoup d'entre eux. La France compte plus de 30 zones environnementales différentes. Elles sont divisées en zones ZFE (permanentes), ZPA (temporaires) et ZPAd (temporaires départementales).


Dans notre application Green-Zones, nous avons rassemblé toutes les zones environnementales d'Europe et les avons présentées clairement.

Bon à savoir...

Retrouvez toutes les restrictions de circulation en temps réel et d’autres infos dans notre Appli Green-Zones.