Zone environnementale Bergen

Important!

Bergen a une zone à faibles émissions : Bergen

Nom de la zone environnementale: Zone environnementale de Bergen - Norvège

Type de zone environnementale: Zone de protection de l’air dépendante des conditions météorologiques, activée sur après un seuil d’information et le dépassement des valeurs limites d’émission de polluants (> 50 µg/m³ de particules fines par exemple). Du lundi au vendredi de 06h00 à 22h00

Interdictions de circulation (temporaires): Les jours pairs (ex: 02.10. ou 24.11.):
Catégorie de véhicule : voiture camping-car (M1)
Carburant : gasoil, essence
Plaque d’immatriculation : impaire (1,3,5,7,9)

Les jours impairs (ex: 03.10. ou 25.11.):
Catégorie de véhicule : voiture camping-car (M1)
Carburant : gasoil, essence
Plaque d’immatriculation : paire (0,2,4,6,8)

Interdictions de circulation (permanentes): Aucune interdiction annoncée

Amendes: 95 €

Contours et étendue de la zone environnementale: La zone commence au nord du quartier de Nattland le long de la E39 jusqu'à celui de Nyhavn.

Particularités: Post-équipement autorisé: non

Contact pour la zone environnementale et dérogations: postmottak@bergen.kommune.no

Exceptions: Aucune exception connue

Zones à faibles émissions

Ai-je besoin d’une vignette ou d’un enregistrement ?

Non. Ici, il n'est pas nécessaire d'acheter une vignette ou de demander l'enregistrement. Il vous suffit de suivre les règles d'entrée.


Notre application Green-Zones vous aide à éviter les sanctions.

Malheureusement, il n'y a pas de panneaux de rue précis connus. Il est donc difficile de savoir quand vous êtes dans la zone environnementale.


Notre application Green-Zones vous aide à éviter les sanctions.

Bon à savoir...

Retrouvez toutes les restrictions de circulation en temps réel et d’autres infos dans notre Appli Green-Zones.


Les motos sont plus propres que les voitures

L'Association des constructeurs européens de motocycles (ACEM) souhaite travailler à une réduction significative des émissions de dioxyde de carbone. Dans le même temps, il s'agit de garantir les emplois, de protéger l'environnement et de promouvoir la croissance économique. Le développement des motos électriques n'en étant encore qu'à ses débuts, les fabricants espèrent également poursuivre le développement et l'utilisation du carburant électronique.

Les zones à faibles émissions en France expliquées

Le système français de prévention de la pollution urbaine et régionale est très complet. La France tente de réduire la pollution atmosphérique à l'aide de six autocollants appelés Certificat qualité de l'air. Les autocollants classent les différents véhicules en fonction de leurs émissions polluantes. Les véhicules plus anciens qui produisent beaucoup de gaz d'échappement obtiennent la pire classe 5, ou s'ils sont encore plus anciens, pas de vignette du tout. Entre-temps, vous avez besoin d'une telle vignette dans de nombreuses villes, car sinon vous n'aurez plus accès et devrez payer des amendes élevées si vous entrez quand même.

Le camion électrique de Mercedes est produit en série

Le secteur des transports a pris conscience : Avec ses cargos lourds, elle participe au problème de la pollution atmosphérique, tant dans les villes que sur les routes très fréquentées entre les villes et les centres de distribution. Mercedes-Benz a maintenant commencé à produire son premier camion électrique en série. Et dispose ainsi d'un avantage décisif dans les zones à faibles émissions de l'Europe.

Comment les zones à faibles émissions deviennent un succès

L'un des plus grands défis de l'électrification des transports est l'infrastructure de recharge. Même si de plus en plus de conducteurs optent pour un modèle électrique, celui-ci échouera dans la vie de tous les jours en raison du manque de prises sur la route. Une solution consiste à intégrer des prises dans les lampadaires. À Berlin, on a déjà voulu le tester en équipant certains lampadaires de prises. À Londres et à Arnhem, ils sont déjà plus avancés.

Norvège : taxe de luxe de 25 % pour les voitures électriques

En Norvège, quiconque possède une voiture électrique ne paie pratiquement aucune taxe sur celle-ci. Cela s'applique à 78 % des nouveaux achats effectués jusqu'à présent en 2021 et à 55 % des achats de l'année précédente. La Norvège est donc en tête du quota électrique en Europe. Les citoyens norvégiens doivent également se dépêcher, car à partir de 2025, plus aucune voiture particulière ni aucun véhicule commercial léger équipé d'un moteur à combustion interne ne sera autorisé à circuler dans le pays.