Zone environnementale Chambéry

Important!

Chambéry a une zone à faibles émissions : Chambéry ZPA

Nom de la zone environnementale: Zone environnementale de Chambéry ZPA - France

Zone environnementale entrée en vigueur le: 16.05.2018

Type de zone environnementale: Zone de protection de l’air dépendante des conditions météorologiques, activée sur décision du préfet après un seuil « d’information et de recommandation » et le dépassement des valeurs limites d’émission de polluants (> 50 µg/m³ de particules fines par exemple).

Interdictions de circulation (temporaires): Véhicules sans vignette ou disposant d’une vignette non autorisée à circuler en fonction de l’intensité ou de la durée du pic de pollution. Les vignettes de catégorie 4 et 5 peuvent être concernées. En cas d’aggravation de la qualité de l’air, le préfet peut décider d’étendre les restrictions de circulation à d’autres catégories de vignette.

Interdictions de circulation (permanentes): Aucune interdiction annoncée

Amendes: 68-450 €

Contours et étendue de la zone environnementale: La Zone de Protection de l’Air de Chambéry (ZPA) se situe dans le centre-ville. Avec 950 m de longueur et 700 m de largeur, elle est relativement petite.
La zone est délimitée par les axes principaux suivants : au nord par le Quai du Jeu de Paume, l’Avenue des Ducs de Savoie et le Quai Sénateur Antoine Borrel, à l’est par la rue Jules Ferry et la rue Plaisance, au sud par la rue André Jacques, la rue Michaud, la place Monge, la place Caffe et l’Avenue de Lyon et à l’ouest par la place Saint-Pierre de Mâche, le Fbg Mâché, l’Avenue des Bernardines, la rue Jean Jaurès et l’Avenue Pierre Lanfrey.

Particularités: : Un décret pour la Zone-ZPA de Chambéry sera publié par le Préfet lorsqu’un pic de pollution le rendra nécessaire.
Dans un communiqué de presse du 05.12.2017, la ville de Chambéry a incité à l’achat d’une vignette Crit’Air et incité les automobilistes à commander une vignette Crit’Air pour leur véhicule.

Contact pour la zone environnementale et dérogations: Aucune exception connue

Exceptions: Aucune exception connue

Zone environnementale ZPA

Ai-je besoin d’une vignette ou d’un enregistrement ?

En cas de pic de pollution atmosphérique et d'activation de la zone ZPA, chaque véhicule concerné doit être muni d'une vignette environnementale française valide (Certificat qualité de l'Air) pour entrer dans la zone environnementale. Tout manquement à cette obligation entraînera une amende de 68 euros à 375 euros.


Vous pouvez savoir si une zone ZPA est active et quelle vignette est concernée par l'interdiction de conduire au quotidien dans notre application Green-Zones.

Les zones de protection de l'air (ZPA) ne s'appliquent pas en permanence, mais ne sont actives qu'en cas de mauvais temps et de forte pollution atmosphérique. Elles peuvent couvrir l'ensemble des grandes communes (appelées "aires métropolitaines" en français) ou une zone géographique spécifique. Les contours de chaque zone de protection de l'air sont donc précisément définis à l'avance.
Comme les zones ZPA ne sont valables qu'en cas de pic de pollution atmosphérique, les restrictions de trafic prévues par un décret ne s'appliquent que si les limites de pollution atmosphérique prédéfinies sont dépassées. Dans ce cas, certaines couleurs de vignettes sont exclues de la circulation afin de réduire les émissions polluantes. Pour chaque zone de protection de l'air, des recommandations ont été établies à l'avance quant aux couleurs de vignettes à exclure en cas de pollution atmosphérique grave. Cependant, dans le cas spécifique de la pollution de l'air, c'est toujours le préfet du département qui décide en premier lieu.

La plupart des grandes zones de protection de l'air des ZPA au sein d'un département ne sont généralement pas signalées. Dans les 95 départements de la France métropolitaine, il est donc presque impossible pour les non-résidents de voir l'étendue exacte d'une zone de protection de l'air ZPA. Conformément à l'article R411-19 du code de la route français, la décision de créer une zone de protection de l'air et de définir les règles locales qui y sont applicables incombe au préfet de chaque département. Une fois que la zone ZPA a été décidée, elle est publiée par la loi dans un décret du préfet.

Les restrictions de circulation décidées dans un CPA n'entrent pas en vigueur le jour même où elles sont annoncées. Elles sont généralement annoncées l'après-midi ou le soir pour le lendemain. Les interdictions de conduire s'appliquent alors dans toute la ZPA. S'il existe une zone urbaine ZCR au sein de la zone ZPA, ses règles sont annulées lors d'un pic de pollution de l'air. Ce n'est qu'après la fin du pic de pollution atmosphérique que les restrictions permanentes de circulation pour les catégories de vignettes s'appliqueront à nouveau dans la zone ZCR.

Les zones ZPA ne sont activées que temporairement. La taille et les dimensions de la zone sont totalement individuelles. Ce dernier est déterminé par le préfet concerné, en fonction de l'intensité de la pollution de l'air. Il n'y a donc pas de signes particuliers pour les zones ZPA.

La situation est différente pour les zones ZFE. Le début et la fin des zones environnementales y sont marqués par des panneaux. Il s'agit d'un cercle rouge comme signe d'interdiction avec la mention "Zones à Circulation Restreinte".  Le signe d'entrée n'indique pas qui exactement est autorisé à entrer ou non.


Retrouvez une carte détaillée de toutes les zones à faibles émissions dans notre application Green-Zones. Vous pouvez ainsi repérer les limites de la zone et éviter les amendes. 

Oui, beaucoup d'entre eux. La France compte plus de 30 zones environnementales différentes. Elles sont divisées en zones ZFE (permanentes), ZPA (temporaires) et ZPAd (temporaires départementales).


Dans notre application Green-Zones, nous avons rassemblé toutes les zones environnementales d'Europe et les avons présentées clairement.

Bon à savoir...

Retrouvez toutes les restrictions de circulation en temps réel et d’autres infos dans notre Appli Green-Zones.


Les zones à faibles émissions françaises ont du retard

Lorsque la loi sur le climat et la résilience a été adoptée en France le 22 août 2021, beaucoup étaient certains que plusieurs zones environnementales seraient créées en France avant la fin de l'année. Pourtant, à un mois de la fin de l'année, il n'existe toujours pas de zones environnementales dans de nombreux endroits. Cela s'explique en partie par des raisons bureaucratiques.

La face cachée des voitures électriques

Au cours des cinq dernières années, plusieurs pays de l'UE ont tenté de faire en sorte que l'ensemble de la chaîne de valeur d'une production soit compatible avec les droits de l'homme et la protection de l'environnement. En mars 2021, le Parlement européen a approuvé un rapport visant à imposer le devoir de diligence également aux entreprises de moins de 1000 employés. Ceci est considéré comme une invitation à la Commission européenne à élaborer une loi correspondante.

Les routiers au bureau !

Ce n'est pas seulement depuis la pandémie que nous constatons une pénurie de chauffeurs routiers. Qui est encore prêt à transporter des marchandises à travers l'Europe pendant des heures et des jours, contraint par des zones environnementales que certains poids lourds doivent contourner avec le mauvais badge. A l'avenir, les chauffeurs routiers pourraient n'avoir besoin que d'un écran et d'un fauteuil pour diriger leur flotte de véhicules.

Pénalité pour « charge sauvage »

L'un des principaux obstacles au passage à la voiture électrique est l'insuffisance du réseau de recharge. Les conducteurs doivent encore passer beaucoup trop de temps à chercher une borne de recharge gratuite. Si les chiffres de vente des voitures électriques augmentent, le problème s'aggravera automatiquement.