Français
Dansk
Deutsch
English
Español
Italiano
Nederlands
Polski
Čeština

Zone environnementale Eindhoven

Important!

Eindhoven a une zone à faibles émissions : Eindhoven

Nom de la zone environnementale: Zone environnementale Eindhoven - Pays-Bas

Zone environnementale entrée en vigueur le: 12.02.2019

Type de zone environnementale

Interdictions de circulation (temporaires): Aucune interdiction annoncée

Interdictions de circulation (permanentes): Catégorie de véhicule : autobus (M2, M3), poids-lourd (N2, N3)
Type de carburant : Diesel
Euronorm: 0-3

Amendes: 236 €

Contours et étendue de la zone environnementale: La zone environnementale couvre tout le centre de la ville, à l'exception de la zone industrielle De Kade à l'est.

Particularités: Post-équipement autorisé: oui (filtre à particules)

Contact pour la zone environnementale et dérogations: Commune d'Eindhoven, boite postale 90150, 5600 RB Eindhoven
Tel: +31 40 238 6000

Exceptions: Aucune exception connue

Zones à faibles émissions

Ai-je besoin d’une vignette ou d’un enregistrement ?

Non. Ici, il n'est pas nécessaire d'acheter une vignette ou de demander l'enregistrement. Il vous suffit de suivre les règles d'entrée.


Notre application Green-Zones vous aide à éviter les sanctions.

Malheureusement, il n'y a pas de panneaux de rue précis connus. Il est donc difficile de savoir quand vous êtes dans la zone environnementale.


Notre application Green-Zones vous aide à éviter les sanctions.

Bon à savoir...

Retrouvez toutes les restrictions de circulation en temps réel et d’autres infos dans notre Appli Green-Zones.


Interdire les voitures pour un meilleur climat ?

La Cour constitutionnelle allemande a jugé que le gouvernement allemand n'en faisait pas assez pour protéger le climat. Selon la décision de la cour, la liberté individuelle est moins importante que la lutte contre le réchauffement climatique. La conduite d'une voiture pourrait également être restreinte de manière drastique.

Une nouvelle ère de pollution atmosphérique

Des véhicules à émissions nulles sur la route, alimentés par l'électricité, l'hydrogène et le solaire : voilà à quoi ressemble l'avenir. Nous l'associons également à l'idée d'un air pur, de véhicules silencieux et de villes vertes. Mais la mobilité futuriste s'accompagne d'une nouvelle ère de pollution atmosphérique. Et il n'est toujours pas réglementé.

Le trafic maritime et aérien n'est pas affecté par les zones à faibles émissions

Le trafic aérien et maritime en Europe représente un volume énorme, tant dans le secteur du tourisme que dans celui de la logistique. Dans les ports (aériens) d'Europe, il y a donc de plus en plus de zones à faibles émissions et de mesures visant à améliorer la qualité de l'air. Mais la plupart du temps, seules les voitures sont concernées.

Une majorité pour la fin des véhicules à combustion

Deux bons tiers des citoyens européens souhaiteraient voir la fin des voitures à essence et diesel. Les zones environnementales et le boom des voitures électriques semblent provoquer un changement de mentalité : de plus en plus de personnes souhaitent vivre dans des villes propres et calmes, dotées d'espaces verts et de zones interdites aux voitures.