Zone environnementale Oslo

Important!

Oslo a une zone à faibles émissions : Oslo

Nom de la zone environnementale: Zone environnementale d’Oslo - Norvège

Type de zone environnementale: Zone de protection de l’air dépendante des conditions météorologiques, activée sur après un seuil d’information et le dépassement des valeurs limites d’émission de polluants (> 50 µg/m³ de particules fines par exemple). Du lundi au vendredi de 06h00 à 22h00

Interdictions de circulation (temporaires): Catégorie de véhicule : voiture camping-car (M1), bus (M2, M3), véhicule utilitaire léger
(N1), poids-lourd (N2, N3)
Carburant : gasoil, essence
Norme Euro : 0-6 (M1, M2, M3, N1), 0-5 (N2,N3)

Interdictions de circulation (permanentes): Aucune interdiction annoncée

Amendes: 155 €

Contours et étendue de la zone environnementale: La zone couvre l'ensemble de la ville, à l'exception des autoroutes et des grands axes du boulevard périphérique 3, E6, E18, Trondheimsveien, Østre Aker vei, Strømsveien.

Particularités: Post-équipement autorisé: non

À la zone environnementale vient s’ajouter un péage urbain à Oslo. Le montant diffère selon le type de véhicule et de carburant. Les véhicules électriques y sont aussi soumis.

Contact pour la zone environnementale et dérogations: postmottak@bym.oslo.kommune.no

Exceptions: Aucune exception connue

Autres exceptions: Des exceptions valent également pour les véhicules ayant un rendez-vous dans un garage, pour prendre un Ferry, pour se rendre à l’hôpital, à un enterrement.

Zones à faibles émissions

Ai-je besoin d’une vignette ou d’un enregistrement ?

Non. Ici, il n'est pas nécessaire d'acheter une vignette ou de demander l'enregistrement. Il vous suffit de suivre les règles d'entrée.


Notre application Green-Zones vous aide à éviter les sanctions.

Malheureusement, il n'y a pas de panneaux de rue précis connus. Il est donc difficile de savoir quand vous êtes dans la zone environnementale.


Notre application Green-Zones vous aide à éviter les sanctions.

Bon à savoir...

Retrouvez toutes les restrictions de circulation en temps réel et d’autres infos dans notre Appli Green-Zones.


Les risques liés aux particules sont encore plus grands

De minuscules particules provenant des gaz d'échappement et d'autres processus de combustion peuvent pénétrer profondément dans les poumons et causer des dommages dans tout le corps. Des recherches récentes montrent qu'ils attaquent également le cerveau et réduisent les performances cognitives. En outre, les radicaux libres d'oxygène formés dans les particules sont extrêmement dangereux.

Pas assez de zones à faibles émissions en Europe ?

De nombreuses villes d'Europe ont entrepris de lutter contre la pollution atmosphérique. Dans certains pays, cependant, l'air reste très mauvais. En particulier en ce qui concerne les particules, les villes sans zones à faibles émissions ont des résultats extrêmement médiocres. Mais même ceux qui ont introduit des restrictions de circulation continuent de lutter contre les polluants.

La fin du moteur à combustion est encore lointaine

Dans le débat sur la fin du moteur à combustion interne, l'Allemagne a indiqué finalement une date concrète. Toutefois, la date est fixée à 2035, ce qui est beaucoup plus tard que dans d'autres pays. En outre, le gouvernement laisse une brèche ouverte avec les carburants synthétiques pour le moteur à combustion interne.

Un investissement de plusieurs millions sans effet

Les pots catalytiques pour les voitures diesel étaient destinés à mettre les anciens véhicules à la norme Euro 6. Avant même que le développement ne commence, les experts ont averti que la modernisation serait trop complexe et trop coûteuse sur le plan technique. Les associations environnementales et les Verts ont néanmoins insisté sur cette technologie.

Des zones à faibles émissions bientôt avec des restrictions pour les voitures électriques ?

Les voitures électriques contribuent massivement à la pollution par les particules. Mais contrairement aux véhicules à combustion interne, il n'existe pas de réglementation sur les émissions des véhicules électriques. Les berlines lourdes et les SUV, en particulier, produisent de grandes quantités de ces particules nocives. Ces véhicules seront-ils bientôt frappés d'une interdiction de circulation ?