Zone environnementale Oslo

Important!

Oslo a une zone à faibles émissions : Oslo

Nom de la zone environnementale: Zone environnementale d’Oslo - Norvège

Type de zone environnementale: Zone de protection de l’air dépendante des conditions météorologiques, activée sur après un seuil d’information et le dépassement des valeurs limites d’émission de polluants (> 50 µg/m³ de particules fines par exemple). Du lundi au vendredi de 06h00 à 22h00

Interdictions de circulation (temporaires): Catégorie de véhicule : voiture camping-car (M1), bus (M2, M3), véhicule utilitaire léger
(N1), poids-lourd (N2, N3)
Carburant : gasoil, essence
Norme Euro : 0-6 (M1, M2, M3, N1), 0-5 (N2,N3)

Interdictions de circulation (permanentes): Aucune interdiction annoncée

Amendes: 155 €

Contours et étendue de la zone environnementale: La zone couvre l'ensemble de la ville, à l'exception des autoroutes et des grands axes du boulevard périphérique 3, E6, E18, Trondheimsveien, Østre Aker vei, Strømsveien.

Particularités: Post-équipement autorisé: non

À la zone environnementale vient s’ajouter un péage urbain à Oslo. Le montant diffère selon le type de véhicule et de carburant. Les véhicules électriques y sont aussi soumis.

Contact pour la zone environnementale et dérogations: postmottak@bym.oslo.kommune.no

Exceptions: Aucune exception connue

Autres exceptions: Des exceptions valent également pour les véhicules ayant un rendez-vous dans un garage, pour prendre un Ferry, pour se rendre à l’hôpital, à un enterrement.

Zones à faibles émissions

Ai-je besoin d’une vignette ou d’un enregistrement ?

Non. Ici, il n'est pas nécessaire d'acheter une vignette ou de demander l'enregistrement. Il vous suffit de suivre les règles d'entrée.


Notre application Green-Zones vous aide à éviter les sanctions.

Malheureusement, il n'y a pas de panneaux de rue précis connus. Il est donc difficile de savoir quand vous êtes dans la zone environnementale.


Notre application Green-Zones vous aide à éviter les sanctions.

Bon à savoir...

Retrouvez toutes les restrictions de circulation en temps réel et d’autres infos dans notre Appli Green-Zones.


Le moteur à combustion en cours d'élimination progressive

La loi climat frappe durement les vieux diesels et les voitures à essence. Toutes les grandes villes de France devront mettre en place une zone à faibles émissions d'ici la fin 2024. La vente de voitures à combustion sera également interdite à long terme. Dans le même temps, davantage de voies réservées doivent être mises en place pour promouvoir l'électromobilité.

Milan : le diesel responsable de la pollution de l'air

Dans les grandes villes italiennes, malgré le confinement, les niveaux d'oxyde d'azote ont été significativement trop élevés l'année dernière. C'est la conclusion de l'organisation environnementale Legambiente dans son rapport annuel. L’organisation demande que les véhicules diesel jusqu'à Euro 5 soient immédiatement bannies des villes.

La France échoue dans sa lutte contre la pollution de l'air

Le pays risque une amende de 100 millions d'euros pour pollution atmosphérique excessive. Un délai de deux mois fixé par la Commission européenne pour réduire la pollution par les oxydes d'azote est arrivé à échéance hier. Dans le même temps, un tribunal français a décidé que l'État était en partie responsable des dégâts climatiques du pays.

La circulation différenciée en cas de mauvaise qualité d’air marin ?

La situation des automobilistes en France devient de plus en plus confuse. À Bordeaux, on va également introduire la circulation différenciée en cas de pic de pollution. Mais dans la ville au bord de la mer, il n'y a pas que la circulation qui provoque une forte pollution par les particules. La mer contribue également aux pics de pollution de l'air.

Zones à faibles émissions : ce n'est que partie remise !

De nombreuses réglementations plus strictes dans les zones à faibles émissions de l'Europe ne seront pas introduites cette année comme prévu. La pandémie a déplacé l'attention sur d'autres questions. En outre, les valeurs limites ont été respectées en de nombreux endroits. Toutefois, après la pandémie, l'introduction de règles plus strictes frappera probablement de plein fouet les automobilistes européens.