Green-Zones.eu › Zones à faibles émissions › France › Loiret/Orleans

Zone environnementale Loiret/Orleans

Important!

Loiret/Orleans a une zone à faibles émissions : Loiret/Orleans ZPAd

Nom de la zone environnementale: Zone environnementale Loiret/Orléans ZPAd - France

Zone environnementale entrée en vigueur le: 16.11.2017

Type de zone environnementale: Zone de protection de l’air activée en cas de pic de pollution sur décision du préfet, après un seuil « d’information et de recommandation » et le dépassement des valeurs limites d’émission de polluants (> 80 µg/m³ de particules fines par exemple).

Interdictions de circulation (temporaires): Véhicules sans vignette ou disposant d’une vignette non autorisée à circuler en fonction de l’intensité ou de la durée du pic de pollution. Les catégories 4 et 5 peuvent être exclues de la circulation sur décision du préfet.

Interdictions de circulation (permanentes): Aucune interdiction annoncée

Amendes: 68-450 €

Contours et étendue de la zone environnementale: La zone couvre théoriquement l’ensemble du département du Loiret. En cas de pic de pollution, le périmètre des zones concernées par des restrictions de circulation ainsi que l’activation des règlementations seront précisés par un arrêté spécifique. Il est possible que la mesure concerne les autoroutes suivantes : A10, A19, A71 et A77.

Particularités: Les contours d‘une ou plusieurs zones pourront être définis à l’intérieur du département en fonction de la durée et de l’intensité du pic de pollution.

Contact pour la zone environnementale et dérogations: Aucune exception connue

Exceptions: Aucune exception connue

Zone environnementale ZPAd

Ai-je besoin d’une vignette ou d’un enregistrement ?

En cas de pic de pollution atmosphérique et d'activation de la zone ZPAd, chaque véhicule concerné doit être muni d'une vignette environnementale française valide (Certificat qualité de l'Air) pour entrer dans la zone environnementale. Tout manquement à cette obligation entraînera une amende de 68 euros à 375 euros.


Vous pouvez savoir si une zone ZPAd est active et quelle vignette est concernée par l'interdiction de conduire au quotidien dans notre application Green-Zones.

Les ZPAd ("zone de protection de l'air départementale") sont des zones de protection de l'air qui s'appliquent à tout un département. Il n'est pas possible de définir à l'avance dans quelles zones locales de la ZPAd des restrictions de trafic se produiront en raison d'un pic de pollution atmosphérique. En cas de pic de pollution atmosphérique, le décret initial respectif prévoit des restrictions de circulation spécifiques, de sorte que ce n'est qu'alors que la zone du département est déterminée dans un décret de police spécifique, dans lequel des mesures spécifiques sont ensuite prises. En théorie, même un département entier pourrait être touché par une mesure spécifique, mais cela est relativement peu probable.
En tout état de cause, le préfet de département est chargé d'imposer des interdictions de circuler lorsque cela s'avère nécessaire (par exemple, dans une ou plusieurs communes, sur une autoroute ou dans l'ensemble du département), sur la base des données qui lui sont fournies par l'institut régional de protection de l'air. Le Certificat qualité de l'Air Vignette, qui doit être exclu du trafic, est également décidé dans ces cas.

Les zones ZPAd ne sont activées que temporairement. La taille et les dimensions de la zone sont totalement individuelles. Ce dernier est déterminé par le préfet concerné, en fonction de l'intensité de la pollution de l'air. Il n'y a donc pas de signes particuliers pour les zones ZPAd.

La situation est différente pour les zones ZFE. Le début et la fin des zones environnementales y sont marqués par des panneaux. Il s'agit d'un cercle rouge comme signe d'interdiction avec la mention "Zones à Circulation Restreinte".  Le signe d'entrée n'indique pas qui exactement est autorisé à entrer ou non.


Retrouvez une carte détaillée de toutes les zones à faibles émissions dans notre application Green-Zones. Vous pouvez ainsi repérer les limites de la zone et éviter les amendes. 

Oui, beaucoup d'entre eux. La France compte plus de 30 zones environnementales différentes. Elles sont divisées en zones ZFE (permanentes), ZPA (temporaires) et ZPAd (temporaires départementales).


Dans notre application Green-Zones, nous avons rassemblé toutes les zones environnementales d'Europe et les avons présentées clairement.

Bon à savoir...

Retrouvez toutes les restrictions de circulation en temps réel et d’autres infos dans notre Appli Green-Zones.


Les zones contre le bruit en plein essor

Outre la pollution de l'air dans nos villes, la pollution sonore est également de plus en plus mise en avant. L'Autriche, la Suisse et la France montrent la voie. Dans la région autrichienne Außerfern/Tyrol, les motos bruyantes ont déjà été interdites l'année dernière sur des itinéraires particulièrement populaires dans les vallées de Tannheimertal, Hahntennjoch et Lechtal. Toute personne émettant plus de 95 décibels doit payer une amende de 220 €.

Tesla avec filtre contre les « armes biologiques »

Heureux ceux qui se retrouvent dans une Tesla Model Y pendant une attaque aux armes biologiques ! Parce qu'alors il n'est pas improbable que vous surviviez - tant que vous ne sortez pas. Du moins, c'est ce que dit Elon Musk. Toutefois, en y regardant de plus près, le nouveau gadget de Tesla s'avère n'être qu'un filtre normal contre les poussières fines, bien qu'il soit très efficace.

Les zones danoises à faibles émissions expliquées

Il existe quatre zones à faibles émissions au Danemark. Elles sont situées dans la capitale Copenhague, ainsi qu'à Aalborg, Aarhus et Odense. Toutes ces zones à faibles émissions sont valables en permanence et concernent les bus, camionnettes et camions diesel, c'est-à-dire les véhicules des classes M2 et M3 ainsi que N1, N2 et N3. Alors que jusqu'au milieu de l'année dernière, il existait encore des badges environnementaux avec lesquels les véhicules devaient être marqués, il y a maintenant l'enregistrement et les contrôles électroniques.

Scandale des émissions de gaz d'échappement : interdiction de circulation pour les camping-cars

Il existe trois zones à faibles émissions en Belgique, à savoir dans la capitale Bruxelles, ainsi qu'à Anvers et à Gand. Les trois zones à faibles émissions sont permanentes. Les véhicules doivent être enregistrés pour avoir accès à la zone. Les véhicules belges et néerlandais sont exemptés. Ils sont inscrits directement dans le registre lors de l'immatriculation du véhicule. Il existe deux enregistrements différents pour les trois zones environnementales. Ils ont également des réglementations différentes.