Zone à faibles émissions Hambourg

Important!

Hambourg compte deux zones à faibles émissions : Hambourg Max-Brauer-Allee (NOx), Hambourg Stresemannstraße (NOx)

Nom de la zone environnementale: Zone environnementale Hambourg Max-Brauer-Allee (NOx) - Allemagne

Zone environnementale entrée en vigueur le: 31.05.2018

Type de zone environnementale: Validité permanente

Interdictions de circulation (temporaires): Aucune interdiction annoncée

Interdictions de circulation (permanentes): Catégorie de véhicule : voiture, camping-car (M1), véhicule utilitaire léger (N1), poids-lourd (N2, N3)
Type de carburant : Diesel
Euronorm: 0-5

Amendes: 25-75 €

Contours et étendue de la zone environnementale: La zone environnementale couvre une section de 600 mètres de la Max-Brauer-Allee entre la Julius-Leber-Straße et la Holstenstraße.

Contact pour la zone environnementale et dérogations: Aucune exception connue

Exceptions: Aucune exception connue

Nom de la zone environnementale: Zone environnementale Hambourg Stresemannstraße (NOx) - Allemagne

Zone environnementale entrée en vigueur le: 25.03.2019

Type de zone environnementale

Interdictions de circulation (temporaires): Aucune interdiction annoncée

Interdictions de circulation (permanentes): Catégorie de véhicule : poids-lourd (N2, N3)
Poids: > 3,5 t
Type de carburant : Diesel
Euronorm: 0-5

Amendes: 25 - 75 €

Contours et étendue de la zone environnementale: La zone environnementale couvre toute la Stresemannstraße.

Contact pour la zone environnementale et dérogations: Aucune exception connue

Exceptions: Aucune exception connue

Les restrictions de circulations au véhicules Diesel (NOx)

Ai-je besoin d’une vignette ou d’un enregistrement ?

Actuellement, vous n'avez pas besoin de vignette ou d'enregistrement pour les restrictions de la circulation des véhicules diesel. Toutefois, il existe des considérations et des projets visant à introduire l’éco-pastille bleue. Cependant, même sans autocollant, il est essentiel que les normes et règles européennes soient respectées afin d'éviter les sanctions. Dans le cas contraire, une amende de 25 à 75 euros, plus les frais de traitement, est à prévoir.

Pour les zones où la circulation des véhicules diesel est interdite, les panneaux de signalisation n° 251 "Interdiction pour les véhicules à moteur" et/ou n° 253 "Interdiction pour les véhicules à moteur de plus de 3,5 t" sont utilisés avec un ajout pour les véhicules diesel "Diesel jusqu'à Euro 5/V". Les véhicules à essence peuvent également être concernés. Ceci est indiqué par le signe supplémentaire "Essence jusqu'à Euro 2/II".


Retrouvez une carte détaillée de toutes les zones à faibles émissions dans notre application Green-Zones. Vous pouvez ainsi repérer les limites de la zone et éviter les amendes.

Oui, beaucoup d'entre eux. Avec plus de 80 zones environnementales différentes, l'Allemagne est l'un des pays d'Europe qui en compte le plus grand nombre.


Dans notre application Green-Zones, nous avons rassemblé toutes les zones environnementales d'Europe et les avons présentées clairement.

Véhicules électriques

Existe-t-il un vignette pour les véhicules électriques ?

Oui, mais la vignette pour les véhicules électriques n'est pas destinée à tout le monde. Si le véhicule est immatriculé en Allemagne, le dernier caractère de la plaque d'immatriculation peut être un "E". Toutefois, si le véhicule est immatriculé à l'étranger, une vignette électrique (E-Pastille) est nécessaire.

L'E-Pastille vous donne divers avantages. Selon la municipalité, il existe différents avantages, tels que l'utilisation des couloirs de bus, le stationnement gratuit sur la route et aux points de recharge d'électricité, ainsi que l'utilisation éventuelle de routes autrement fermées.

Oui, toute voiture, qu'elle roule à l'essence, au diesel ou à l'électricité, doit porter l’Eco-pastille conformément à la loi.  L'E-Pastille vous donne également droit à des avantages supplémentaires par rapport aux véhicules non électriques. Le 35e BImSchV ne prévoit pas de paragraphe distinct pour les véhicules électriques, qui les réglemente à titre d'exception. Par conséquent : si un véhicule électrique entre dans une zone écologique sans vignette écologique, il faut s'attendre à une amende de 80 € + environ 25 € de frais de dossier.

Bon à savoir...

Retrouvez toutes les restrictions de circulation en temps réel et d’autres infos dans notre Appli Green-Zones.


Blog & News

Une nouvelle ère de pollution atmosphérique

Des véhicules à émissions nulles sur la route, alimentés par l'électricité, l'hydrogène et le solaire : voilà à quoi ressemble l'avenir. Nous l'associons également à l'idée d'un air pur, de véhicules silencieux et de villes vertes. Mais la mobilité futuriste s'accompagne d'une nouvelle ère de pollution atmosphérique. Et il n'est toujours pas réglementé.

Le trafic maritime et aérien n'est pas affecté par les zones à faibles émissions

Le trafic aérien et maritime en Europe représente un volume énorme, tant dans le secteur du tourisme que dans celui de la logistique. Dans les ports (aériens) d'Europe, il y a donc de plus en plus de zones à faibles émissions et de mesures visant à améliorer la qualité de l'air. Mais la plupart du temps, seules les voitures sont concernées.

Une majorité pour la fin des véhicules à combustion

Deux bons tiers des citoyens européens souhaiteraient voir la fin des voitures à essence et diesel. Les zones environnementales et le boom des voitures électriques semblent provoquer un changement de mentalité : de plus en plus de personnes souhaitent vivre dans des villes propres et calmes, dotées d'espaces verts et de zones interdites aux voitures.

De nouvelles zones environnementales contre les microplastiques ?

L'abrasion des pneus, des freins et de la route crée beaucoup de microplastique. Ces substances s'accumulent non seulement dans le sol et l'eau, mais sont également libérées dans l'air, où elles sont absorbées par les humains par l'intermédiaire des voies respiratoires. Ainsi, outre les particules, les microplastiques doivent également être réglementés le plus rapidement possible. Pourrait-on bientôt créer des zones environnementales pour lutter contre les petites particules de plastique ?