A partir de 2017/2018? – La Pastille Bleue allemande

Le 7 octobre 2016, les 16 ministres des transports des Länder allemands ont décidé à la majorité la suspension de l’introduction de la Pastille Bleue allemande.
D’après eux, la Pastille Bleue n’est pas encore mûre pour qu’on décide de son introduction. Elle reste néanmoins fixée à l’agenda politique.

Depuis toujours opposé au projet, le Ministre fédéral des transports Alexander Dobrindt a jugé qu’il serait plus efficace de s’attaquer aux véhicules constamment en circulation en ville, comme les bus, les taxis ou les véhicules de l’administration. 

Le secrétaire d’État Jochen Flasbarth reste en tout cas convaincu qu’il en va de la santé des habitants des centres-villes confrontés aux émissions d’oxydes d’azote et qu’il y a de ce fait toujours une nécessité à agir. D’après ses déclarations, au moins 400 000 personnes seraient directement concernées par les émissions d’oxydes d’azote en Allemagne, ceux-ci vivant le long de rues fortement fréquentées. Aujourd’hui encore, environ 80 villes allemandes dépassent les limites autorisées en termes d’oxydes d’azote.