Français
Deutsch
English
Polski
< Show all posts

Wuppertal: report des négotiations

Cela semble être dans l’air du temps de reporter les négociations et/ou de ne pas rendre public les décisions. Dernier exemple en date de cette nouvelle "mode" : Wuppertal

À ce jour, l’organisation environnementale Deutsche Umwelthilfe (DUH) a porté plainte contre de nombreuses villes. 

Ce n'est qu'à la fin du mois de février que la DUH a conclu un accord avec plusieurs villes de Westphalie (NRW) sur une série de mesures, pour éviter de perdre totalement le combat contre la pollution atmosphérique. Bien qu'aucune restrictions de circulation n’a été prononcée, les villes et la DUH se sont mis d'accord sur des mesures, comme nous l'avons déjà évoqué dans notre dernière newsletter du mois de mars (https://mailchi.mp/green-zones.eu/news-pour-mars).

Pourquoi autant de mystère ? Certaines décisions ne sont communiquées publiquement que quelques semaines après le jugement ou qu’un accord a abouti. Pourquoi nous laisse-t-on, nous qui sommes les plus touchés par la pollution de l'air, dans le flou ? Le fait que, comme dans le cas de Wuppertal, les négociations soient reportées, qui plus est sans raison, aux yeux des citoyens lambda, ne fait qu’alimenter l'incertitude générale de la population concernant les zones à faibles émissions, les restrictions de circulation, etc. 

À la demande de la ville, les négociations autour du plan de protection de l’air de Wuppertal ont été reportées du 10 mars au 27 mars 2020. Alors, rendez-vous dans trois semaines pour le jugement ! 

Evidemment, seulement dans le cas où l’issue devait être rendu publique…