Français
Deutsch
English
Polski
Green-Zones.eu › Blog & News › Un État fédéral américain interdit les moteurs à combustion
< Show all posts

Un État fédéral américain interdit les moteurs à combustion

La Californie : synonyme de pensée libérale, de hippies, d'innovations techniques, de plages ensoleillées et de surfeurs. Or, l'État est également pionnier quant à la protection de l'environnement – bien que ce ne soit pas entièrement volontaire.

L'État de Californie a été ravagé par des incendies de forêt pendant des décennies, mais aujourd'hui, le gouvernement semble y réagir de manière beaucoup plus décisive qu'auparavant. En conséquence, l'État sur la côte ouest interdira la vente de véhicules équipés de moteurs à combustion à partir de 2035. À partir de cette date, seules les voitures et les camions neufs qui sont à 100 % libres d'émissions seront vendus. Les moteurs à combustion sont à l'origine du réchauffement climatique actuel – un fait scientifique que très peu de gens contesteraient. « Nos voitures ne devraient pas aggraver les feux de forêt », explique le gouverneur de l'Etat le plus peuplé des Etats-Unis, Gavin Newsom (Démocrates). Washington, en revanche, n'avait que récemment déclaré son retrait de l'accord de Paris sur le climat. Mais pour Newsom, apparemment, ce n'est pas une raison de ne pas agir contre le réchauffement de la terre. 

L'élimination progressive des technologies de combustion nuisibles au climat est un mouvement mondial auquel de nombreux pays européens, dont le Royaume-Uni, la France et le Danemark, ont déjà adhéré. Un développement que, apparemment, même le grand lobby du pétrole ne peut pas arrêter. Le pas courageux mais nécessaire de la Californie vient-il encore à temps ?