Français
Deutsch
English
Polski
Green-Zones.eu › Blog & News › Stuttgart : Les restrictions de circulation pour les diesels ne suffisent pas
< Show all posts

Stuttgart : Les restrictions de circulation pour les diesels ne suffisent pas

L'organisation environnementale Deutsche Umwelthilfe (DUH), qui avait porté plainte contre la ville, continue d'augmenter la pression. Les niveaux d'oxyde d'azote sont trop élevés à certains endroits, malgré les restrictions de circulation pour les véhicules diesel. Ils demandent que les exemptions, en particulier pour les camionnettes, soient supprimées.

La DUH poursuit une fois de plus la capitale du Bade-Wurtemberg en justice, réclamant une amende supplémentaire de 25 000 euros car les niveaux d'oxyde d'azote continuent d'être dépassés. En janvier 2019, les véhicules diesel de norme Euro 4 ou inférieur ont été interdits d'accès au centre-ville. Depuis juillet 2020, l'interdiction s'applique également aux véhicules Euro 5 dans certaines rues particulièrement touchées, comme la rue Neckartor. Toutefois, de nombreux véhicules, en particulier les camionnettes, sont exemptés et peuvent continuer à y circuler. Selon la DUH, ces exemptions devraient être limitées afin de ramener les valeurs d'oxyde d'azote en dessous de la valeur limite.

La DUH accuse également la ville de ne pas publier les valeurs mesurées qui étaient supérieures à la valeur limite. L'accusation est que la ville n'a publié que des lectures positives sur la qualité de l'air. Surtout dans la Pragstrasse et la Talstrasse, les valeurs d'oxyde d'azote sont encore nettement trop élevées. À Ludwigsburg, au nord de Stuttgart, l'air est également extrêmement mauvais. Ici, des filtres à air sont installés dans la Schlossstrasse.

La Talstrasse, où les véhicules Euro 5 sont toujours autorisés à circuler, est l'endroit où l'air à Stuttgart est le plus mauvais. On y a mesuré entre 43 et 49 microgrammes par mètre cube (µg/m³). C'est pourquoi une extension des restrictions de circulation pour les diesels dans la partie orientale de la ville est en cours de discussion. Les valeurs mesurées à Neckartor, anciennement le site le plus sale de Stuttgart, montrent que les restrictions pour les véhicules diesel ont un effet réel. Les niveaux d'oxyde d'azote n'y sont plus que de 28 à 35 µg/m³. Les sociaux-démocrates de Stuttgart voient la raison du mauvais air dans la Talstrasse dans le fait que les véhicules diesel, qui ne sont plus autorisés à circuler dans le centre-ville, utilisent maintenant de plus en plus cette rue pour contourner le centre. Ils considèrent qu'il est approprié d'étendre les restrictions de circulation à cette partie de la ville.

Le ministère des transports, dirigé par les Verts, ne pense pas que ce soit nécessaire et affirme que d'autres mesures ont déjà amélioré la qualité de l'air dans la Talstrasse. Selon le ministère, les niveaux de janvier 2021 étaient inférieurs à la moyenne annuelle de 2020, et ce malgré le fait que les niveaux les plus élevés se produisent normalement en hiver. Cependant, il est également probable que la baisse du trafic due à la pandémie a fait que les valeurs en janvier étaient faibles.

Il se pourrait donc bien que la zone de Stuttgart, qui est déjà la plus grande de toute l'Allemagne à interdire les diesels avec Euro 5, soit élargie.