Français
Deutsch
English
Polski
< Show all posts

Nouvelle voie réservée à Essen aux bus et aux vélos

Dès mardi, la première voie réservée aux véhicules non-polluants a été lancée dans la métropole de la Ruhr.

La voie réservée, comme dans d’autres villes allemandes, ne peut être utilisée que par les vélos, les bus et les véhicules d'urgence. Les motocyclettes, toutes les voitures particulières et le trafic de livraison sont donc exclus. La voie longe une section de 1,2 kilomètre du périphérique du centre-ville et, selon les informations de la municipalité, a coûté la somme astronomique de deux millions d'euros. Il reste à voir si l'argent est bien investi ou pas. Pour Simone Raskob (Verts), chef du département de l'environnement, un échec comme à Düsseldorf n'est pas réaliste. Essen aurait installé une voie réservée, mais contrairement à d'autres villes, deux voies de circulation ont été maintenues tout au long de l'année. Dans de nombreuses villes, une voie était fermée pour la circulation normale -- ce qui n'est pas le cas à Essen. En raison d'un litige avec l'organisation environnementale Deutsche Umwelthilfe (DUH), la métropole de la région de la Ruhr a dû recourir à cette mesure pour contrecarrer l'interdiction de circulation au diesel, qui aurait même affecté l'autoroute A40, l'un des principaux axes de circulation de toute la région Rhin-Ruhr. Le maire d'Essen, Thomas Kufen (CDU), souligne également ce fait au journal BILD : « Nous mettons donc en œuvre une des mesures de l'accord avec l'organisation DUH ». Même à Düsseldorf les voies réservées qui font l'objet de vifs débats restent actives pour l'instant. La motion du groupe parlementaire FDP pour une suspension temporaire des voies réservées a été rejetée à l'aide des votes de la CDU.

 

Le jour de l'ouverture de la voie réservée d'Essen, les automobilistes qui s’y sont retrouvés par imprudence, ont dû payer une amende de 15 euros. À propos : aucun projet comparable n'a jamais pu apporter la preuve concrète que les voies réservées améliorent la qualité de l'air.