Français
Deutsch
English
Polski
Green-Zones.eu › Blog & News › Le réseau allemand de stations de recharge est insuffisant
< Show all posts

Le réseau allemand de stations de recharge est insuffisant

Une loi adoptée par le gouvernement allemand vise à améliorer l’infrastructure de stations de recharge rapide, rendant le passage aux voitures électriques plus attrayant. Malgré l'investissement prévu de milliards, les critiques ne sont pas convaincus.

Dans les trois prochaines années, le gouvernement allemand veut installer 1000 nouvelles stations de recharge rapide afin de créer un réseau de recharge complet pour les voitures électriques. À cette fin, une nouvelle loi est promulguée sous le nom un peu lourd de « Loi pour la fourniture d'une infrastructure nationale de recharge rapide pour les véhicules électriques à batterie ». Le gouvernement y consacre près de deux milliards d'euros.

L'objectif de la loi est d'améliorer la connexion des lieux moins rentables au réseau de recharge. Le financement est assorti de conditions : par exemple, ceux voulant installer des stations de recharge dans des endroits lucratifs sont obligé d’installer également des bornes de recharge dans des endroits moins fréquentés. En plus, le contrat pour l'extension sera attribué à l’entreprise qui demandent le moins de subventions.

Les stations de recharge rapide sont particulièrement importantes pour les habitants des métropoles, qui ne peuvent pas recharger les voitures pendant la nuit dans leur propre garage. Tesla n'est pas seulement le leader dans le domaine des voitures électriques. Les stations de recharge rapide de la société américaine sont déjà disponibles dans 90 endroits en Allemagne. Un adaptateur qui permet de recharger les véhicules d'autres marques sera bientôt lancé sur le marché. Les stations de recharge rapide de Tesla, telles que la génération V3 de Supercharger, chargent les véhicules en 5 minutes pour une autonomie d'environ 120 km. Les constructeurs automobiles allemands sont à la traîne en ce qui concerne cette technologie. Après tout, VW veut construire cette année 750 nouvelles stations de recharge sur 10 sites allemands, y compris quelques stations de recharge rapide. Porsche et BMW testent une technologie de Siemens appelée FastCharge, qui permet une autonomie de 100 kilomètres en 3 minutes et une charge complète en 15 minutes. Cependant, l'état de développement de la technologie n'est pas connu.

L'expansion du réseau de recharge en Allemagne est attendue depuis longtemps. Avec environ 22 000 stations de recharge, l'Allemagne obtient des résultats plutôt médiocres en comparaison internationale. Le réseau de recharge fragmentaire dissuade de nombreux automobilistes d'acheter une voiture électrique. L'Association allemande des industries de l'énergie et de l'eau (BDEW) critique néanmoins la nouvelle loi. Elle affirme que les exigences liées à la loi vont trop loin, tout en laissant une grande marge de manœuvre. Cela ne ferait que diviser davantage le marché déjà peu uniforme des fabricants de bornes de recharge. En effet, des problèmes surviennent souvent lors de la recharge en raison de la technologie, de l'authentification du véhicule ou du paiement après la facturation. L’Association allemande d’électromobilité (BEM) se plaint que la loi ne devrait pas seulement être utile pour les voitures particulières, mais aussi pour d'autres véhicules.

Les Verts ne sont pas non plus satisfaits de la loi. D'une part, elle vient au moins 5 ans trop tard. 1 000 stations de recharge rapide ne suffiront pas pour assurer la mobilité, selon les Verts. En outre, disent-ils, il faut non seulement investir dans les bornes de recharge, mais aussi améliorer l’autonomie des véhicules électriques afin d'aborder le problème de la recharge sous un autre angle.

Il reste à voir si la loi contribuera à améliorer le réseau de stations de recharge en Allemagne. Même si les plans sont mis en œuvre, il est peu probable que le réseau soit suffisant pour les automobilistes avec une voiture électrique. Une raison de plus pour de nombreux automobilistes de se rabattre sur le moteur à combustion fiable.