Français
Deutsch
English
Polski
Green-Zones.eu › Blog & News › L'ADFC mène la bataille à Düsseldorf
< Show all posts

L'ADFC mène la bataille à Düsseldorf

La fédération allemande des cyclistes (ADFC) souhaite que la ville ouvre davantage de pistes cyclables.

Depuis une semaine, les voies réservées aux véhicules électriques de Düsseldorf, bien célèbres en Allemagne ont été réouvertes aux transports publics.  La raison invoquée par la capitale du Land pour cette mesure est qu'elle ne veut pas créer d'incitations directes à passer aux transports publics en période d'épidémie de coronavirus. Selon l'OMS, un système de transport public surchargé, en particulier, est une source de grands dangers et pourrait augmenter de manière exponentielle le risque d'infection.  La prise de conscience actuelle concernant le Covid-19 et les nombreux effets sur la société, sur l'ensemble de notre vie quotidienne et sur l'environnement est à nouveau utilisée comme fenêtre d’opportunité par l'ADFC, pour elle-même et ses membres. Ainsi, la fédération met sur la table la mise en œuvre de nouvelles pistes et voies cyclages pour les usagers. Du côté de la mairie, c’est un mauvais signal que d’autoriser de nouveau les véhicules autres qu’électriques à emprunter les voies réservées. "C'est mauvais et contre-productif", déclare Lerke Tyra, vice-présidente de l'ADFC, et ajoute : "Compte tenu de la réduction du trafic automobile causée par la fermeture des lieux publics, des bureaux et de nombreux magasins, de nombreuses routes à quatre voies actuellement pourraient être équipées de voies larges et protégées pour les roues. La capitale de Colombie (Bogotá) transforme actuellement des centaines de kilomètres de routes en pistes cyclables temporaires, créant ainsi des espaces adaptés aux cyclistes". La proposition s'adapterait parfaitement à la situation actuelle : elle allégerait la fréquentation des métros et trains de banlieue, les gens seraient exposés à un risque d'infection beaucoup plus faible et, en outre, ils pourraient faire de l'activité physique aux premiers jours du printemps.    C'est donc du « gagnant-gagnant » pour tout le monde.