Français
Deutsch
English
Polski
< Show all posts

La France s'engage en faveur d'une mobilité et des zones respectueuses de l'environnement

Le gouvernement français et la ville de Paris ont signé un accord sur le développement écologique des villes. Ils s'y engagent à développer l'infrastructure pour une mobilité plus propre dans les villes. L'accent est mis sur les pistes cyclables et les voitures électriques, mais aussi sur le renforcement des zones à faibles émissions.

Le « Contrat de relance et de transition écologique » (CRTE) qui a été signé la semaine dernière à Paris, ouvre une nouvelle voie pour le développement économique et social en France. Le traité se concentre sur l'urbanisme écologique et le développement des centres-villes, ainsi que sur le soutien aux entreprises concernant leurs activités et technologies écologiques. 

Le CRTE se concentre également sur la mobilité urbaine. La ville de Paris a donc élaboré un plan vélo, pour lequel 10 millions d'euros sont disponibles. L'objectif est de promouvoir les infrastructures cyclables dans les municipalités parisiennes. Le gouvernement a également déjà approuvé 38 projets qui devrait faire progresser l'infrastructure et la rendre plus durable. Un montant supplémentaire de 28,5 millions d'euros est disponible à cette fin.  

L'électromobilité doit également être encouragée dans une plus large mesure. D'ici 2022, 5 000 nouvelles bornes de recharge doivent être installées à Paris. 372 de ces stations ont déjà été installées, et 100 d'entre elles sont déjà en service.  

Le CRTE encourage également la conversion du parc automobile en véhicules propres dans la métropole. Tant sur le plan financier que technique, l'État veut soutenir Paris avant le renforcement de la zone à faibles émissions au milieu de cette année. À partir du 1er juin 2021, les véhicules dotés d'une vignette de catégorie 4 seront interdits à Paris dans toute la zone à l’intérieur de l’A86. Cela concerne, par exemple, les camions diesel de norme Euro 4, mais aussi les voitures diesel de norme Euro 3.  

Au début de cette année, la France avait déjà adopté la loi climat qui introduit différentes zones à faibles émissions dans les agglomérations. La loi prévoit également l'interdiction de la vignette 3 dans toutes les zones à faibles émissions en France à partir de 2024. Le CRTE a une nouvelle fois confirmé la poursuite déterminée du durcissement de ces zones.  

Vous pouvez trouver toutes les zones à faibles émissions et les règles dans l'application Green-Zones. Ainsi, vous pouvez éviter les amendes et vous êtes toujours informé au jour le jour.