Français
Deutsch
English
Polski
Green-Zones.eu › Blog & News › EURO 7 : une nouvelle vignette pour les brûleurs
< Show all posts

EURO 7 : une nouvelle vignette pour les brûleurs

La nouvelle norme Euro devrait être en vigueur en 2025 et pourrait ainsi interdire de nombreux brûleurs sur les routes européennes

L'ambitieux « Green Deal » de l'Union européenne a également un impact sur l'industrie automobile. En 2025, la norme d'émission Euro7 doit être introduite, ce qui réduira considérablement les valeurs limites d'émission. Un nouveau véhicule ne peut alors émettre que 30 mg/km d'oxyde d'azote. Dans un scénario encore plus strict, la valeur limite n'est que de 10 mg/km. Le monoxyde de carbone doit également être réduit de manière significative : du niveau de 1000 mg à 300 ou 100 mg. Les valeurs limites pour l'oxyde d'azote ont été jusqu'à présent 60 mg pour les véhicules à essence et 80 mg pour les véhicules diesel. 

Un test dit « Real Drive Emission » (RDE) est utilisé pour vérifier si les valeurs limites sont respectées, même à plein régime et dans une large gamme de conditions de température et d'altitude. Même le poids causé par des bagages ou un vélo sur le toit de la voiture ne doit pas entraîner d'émissions supérieures au maximum autorisé. En outre, une voiture devrait pouvoir respecter les valeurs limites pendant une durée de vie de 15 ans ou jusqu'à 240 000 km.   

Maintenant, ces réglementations quelque peu utopiques doivent être mises en œuvre par l'industrie automobile. L'industrie automobile doit donc développer de nouvelles technologies et investir beaucoup plus d'argent pour garantir que les nouveaux véhicules sont conformes aux directives. Les clients devront certainement payer les frais. En raison de la nouvelle réglementation, l'industrie pourrait revenir aux moteurs à combustion, ce qui est contre-productive à la fois pour l'environnement et pour la compétitivité de l'industrie européenne. Et même si la nouvelle norme Euro n'interdit pas nécessairement les véhicules Euro 5 et Euro 6 sur les routes, les règles pour les zones à faibles émissions pourraient être renforcées plus rapidement. 

La décision de l'UE sur la nouvelle norme d'émission est bien intentionnée, mais pas bien réfléchie et elle pourrait nuire à l'industrie, aux consommateurs et à l'environnement.  

Suivez-nous pour rester au courant des zones à faibles émissions !