Français
Deutsch
English
Polski
Green-Zones.eu › Blog & News › Düsseldorf : La fin des voies réservées aux véhicules propres
< Show all posts

Düsseldorf : La fin des voies réservées aux véhicules propres

Selon l’organisation environnementale Deutsche Umwelthilfe (DUH) il n’y aura pas de voie réservée dans la capitale de la Rhénanie du Nord-Westphalie.

Malgré le taux élevé d'azote les automobilistes de Düsseldorf peuvent pousser un soupir de soulagement : Il est peu probable que les voies réservées aux véhicules propres, impopulaires dès le début de la discussion, soient mises en œuvre. Selon le directeur général de la DUH, Jürgen Resch, le projet a échoué – du moins à Düsseldorf. Mais, quant à lui, la ville au bord du Rhin dispose également d'autres moyens de maîtriser la situation et d’éviter des restrictions de circulation pour les véhicules diesel.
« Notre objectif ne sont pas les restrictions mais la pureté de l'air. (...) Nous sommes curieux de voir ce que le nouveau maire pensera à cet égard », a déclaré M. Resch au quotidien Westdeutsche Zeitung. La DUH a été très active dans toute l'Allemagne et en particulier dans le Land Rhénanie du Nord-Westphalie. L'organisation de Resch avait porté plainte contre 40 municipalités dans le Land le plus peuplé de la République fédérale. La plupart des cas ont été réglés à l'aide de conciliations judiciaires (nous en avons déjà rendu compte), mais pas celui de Düsseldorf. Depuis un an, Düsseldorf est dans le chaos le plus total – y compris la colère et la frustration des navetteurs et des habitants ! Si la métropole n'est pas en mesure de résoudre le problème, ce qui semble plus que probable, dans un cas extrême, la cour d'appel administrative de Münster pourrait enfin mettre en œuvre les redoutables restrictions de circulation pour les véhicules diesel à Düsseldorf.

Enfin, M. Resch a lancé un appel personnel au maire Geisel : « Le concept du maire Geisel concernant les voies réservées aux véhicules propres a échoué à notre avis. Nous souhaitons un débat positif sur l’avenir durable pour les transports. »