Français
Deutsch
English
Polski
Green-Zones.eu › Blog & News › Des voies réservées à Grenoble et à Lyon
< Show all posts

Des voies réservées à Grenoble et à Lyon

Les voies réservées au covoiturage et aux véhicules électriques, une mesure controversée en Allemagne, sont de plus en plus populaires en France. Depuis octobre, Grenoble dispose de la première voie réservée du pays. La voie à Lyon est ouverte depuis hier.

Ces voies sont censées encourager les voitures électriques et le covoiturage, réduisant ainsi le trafic et le rendant plus propre. Depuis octobre, il existe une voie réservée à Grenoble, depuis hier également à Lyon.

La voie est longue de 8 km et va dans le sens Lyon - Grenoble. Elle est seulement active lors d'un trafic important sur l'artère. Comme à Lyon, un losange blanc allumé au-dessus de la voie de gauche indique si la voie est réservée aux véhicules autorisés.

Trois kilomètres avant la voie, tous les véhicules sont photographiés. S'il n'y a qu'une seule personne à bord d'un véhicule, un message apparaitra sur un panneau lumineux situé au-dessus de la voie de gauche : « Seul(e) à bord, changez de voie ». Les contrôles restent assurés par les forces de l’ordre, qui peuvent imposer une amende de 135 euros.

Le concept de voies réservées vise principalement à réguler le trafic des banlieusards vers les centres-villes et à encourager le covoiturage et l’achat d’une voiture électrique, qui sont également autorisées à utiliser la voie avec la vignette Crit'Air 0. Cependant, comme nous avons signalé hier, les voies réservées sont de plus en plus impopulaires en Allemagne. Düsseldorf, par exemple, supprime ces trois voies parce que le concept ne semble pas fonctionner et crée même des embouteillages sur les autres voies. En outre, les covoitureurs étaient autorisés à utiliser les voies de Düsseldorf au début, mais ce n'est plus le cas - contrairement à l'idée même de cette voie au covoiturage.

Aux États-Unis, au Canada et en Grande-Bretagne, les voies réservées sont en fonction depuis longtemps. Ce qui fonctionne bien ailleurs devrait également être possible en Europe. Le va-et-vient comme à Düsseldorf gaspille l'argent des contribuables sans améliorer la qualité de l'air ni réduire le trafic.

Pour savoir si les voies réservées en France ont plus de succès qu'en Allemagne, consultez régulièrement notre site web. Tout ce qui concerne les voies en France sera bientôt disponible dans notre application Green-Zones.