Français
Deutsch
English
Polski
Green-Zones.eu › Blog & News › Des arbres artificiels dans la lutte contre les restrictions de circulation ?
< Show all posts

Des arbres artificiels dans la lutte contre les restrictions de circulation ?

Partout dans le monde on crée des zones environnementales et on introduit de restrictions de circulation. En effet, de plus en plus de personnes meurent dans le monde entier des conséquences de la pollution de l'air. La jeune entreprise mexicaine « BiomiTech » a une solution à ce problème.

Avec l'aide d'arbres artificiels, l'entreprise veut innover et révolutionner la vie dans les villes – et finalement la rendre beaucoup plus saine. Les arbres métalliques de quatre mètres de haut filtrent l'air à l'aide de microalgues, qui non seulement transforment le dioxyde de carbone en oxygène, mais enlèvent également les oxydes d'azote et les poussières fines de l'air. Un de ces arbres bioniques peut filtrer autant d'air que près de 370 arbres naturels. « Ces arbres peuvent être érigés dans des endroits où la circulation est dense et où il n'est pas possible de planter un hectare d'arbres », explique Jaime Ferrer, co-fondateur de la start-up latino-américaine. 
Selon les informations de l’entreprise, la phase de test a été très prometteuse. D'autres arbres de ce type pourraient bientôt être « plantés » au Mexique. En même temps on cherche également en Europe des purificateurs d'air artificiels comparables. 

La propreté de l’air et l'amélioration de la santé qui en résultent ont cependant un prix : un arbre coûte plus de 40.000 euros. C'est une somme d'argent que la plupart des communautés touchées par la pandémie actuelle ne pourront probablement pas investir – au détriment de la santé de tous.